REDACTION ADMINISTRATIVE : les agents de la CIL se familiarisent avec les techniques de base

Les cadres de la Commission de l’informatique et des libertés (CIL)  sont en formation  sur les techniques de la rédaction administrative du 15 au 18 juillet 2019, à son siège à Ouagadougou. Cette formation vise à outiller les participants sur les bonnes techniques de rédaction administrative.

Se familiariser avec le vocabulaire administratif, pouvoir identifier les idées clés d’un document administratif, mieux connaître les techniques de rédaction des documents administratifs et améliorer leur présentation sont entre autres les objectifs spécifiques assignés à cette formation. « Rédiger un document administratif exige un savoir-faire certain, eu égard à la spécificité de la forme, du contenu du message et au style rédactionnel propre à la rédaction administrative ». C’est fort de cette conviction que la direction de la CIL a trouvé nécessaire, pour un bon fonctionnement de l’institution, que ses cadres s’approprient les fondements de la rédaction administrative tant du point de vue théorique que des règles et principes pratiques qui sous-tendent la rédaction des documents administratifs. L’administration utilise plusieurs types de documents tels que le bordereau, la note de service, le rapport, le compte rendu, la note administrative, la lettre, pour ne citer que ceux-là. L’un des soucis majeurs de l’administration, c’est de pouvoir conserver ou garder les traces de tels documents pour la mémoire de l’institution. De ce fait, la présente formation porte sur la rédaction des types de documents précités ainsi que leur conservation au profit des usagers, en ce sens que « l’administration tend à l’établissement ou à la modification des liaisons assurant l’harmonisation ou la coordination du collectif et de la vie communautaire ». Il convient de préciser qu’un second groupe d’agents bénéficiera de la même formation du 22 au 26 juillet 2019 au siège de l’institution à Ouagadougou.