Journée internationale des filles dans les TIC : Réduire l’écart entre les sexes en matière de protection des données personnelles

   Dans le cadre de la Journée internationale des Filles dans les TIC célébrée chaque 25 avril, l’Initiative Pananetugri pour le Bien-Être de la Femme (IPBF) a organisé en collaboration avec la Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL), une session de formation sur la « sécurité numérique et la protection de la vie privée » au profit de 31 étudiantes de l’Université de Ouagadougou et de l’Université St Thomas D’Aquin. La formation s’est déroulée le 25 avril 2019 dans les locaux de Internet Society (ISOC) sis au quartier Somgandé à Ouagadougou.

   La participation de la CIL a consisté à l’animation de modules de formation présentés par Mme Philadine N. Ido et Mme Fatimatou Maiga, respectivement juriste et informaticienne à la CIL. Mme Philadine N. Ido a présenté le cadre juridique et institutionnel de la CIL à travers la loi 010 /AN du 20 avril 2004 portant protection des données à caractère personnel et de la vie privée en déclinant son rôle et ses missions.
   Quant à Mme Fatimatou Maiga, sa présentation a porté sur la sécurité numérique et la protection des données personnelles. Mme Maiga a tout d’abord présenté les avantages des Tic dans la vie quotidienne des populations en termes de communication, de recherche et de partage d’informations. Elle a ensuite insisté sur les enjeux liés à l’usage des TIC et des réseaux sociaux notamment les nombreux risques qui y sont liés comme l’usurpation d’identité, le harcèlement, etc.
   Les participantes ont fortement apprécié les présentations et ont posé beaucoup de questions pour appréhender davantage le sujet et surtout les précautions à prendre face à l’outil informatique afin de limiter les risques. Les conseils qui leur ont été prodigués à cet effet, sont entre autres, la protection de son ordinateur ou de son téléphone par un mot de passe, le comportement responsable qui est préconisé quand on navigue sur le net afin d’éviter d’exposer sa vie privée ou d’établir des relations avec des inconnus aux mœurs peu recommandables.