Visite de la CIL au collège des jeunes filles de Loumbila : Éducation au numérique des élèves

« Les élèves, internet, les réseaux sociaux et les téléphones portables : avantages et inconvénients, conseils pratiques pour une utilisation saine et responsable des TIC » est le thème d’une campagne d’éducation au numérique organisée par la Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL), le jeudi 14 mars 2019 au profit des élèves du collège des jeunes filles de Loumbila dans l’enceinte dudit établissement. Cette activité entre dans le cadre de la commémoration du 08 mars, journée internationale des droits de la femme.

   Ce sont au total près de 600 élèves qui ont bénéficié de la campagne d’éducation au numérique organisée par la CIL.
   Le développement accéléré des TIC notamment l’internet et la téléphonie mobile, a eu pour conséquence l’utilisation inappropriée de ces technologies qui pose des problèmes relativement à la vie privée des jeunes en particulier qui les utilisent pour faire des recherches, envoyer et recevoir des SMS, des MMS (photos et vidéos).
   Les TIC leur permettent également d’émettre et recevoir des appels téléphoniques, d’envoyer du courrier électronique, de participer à des forums de discussion, de s’abonner à des réseaux sociaux et de faire des téléchargements.
   Malheureusement au-delà des facilités que présentent ces technologies, on assiste, de plus en plus, à des situations malheureuses impliquant des jeunes avec une récurrence de plaintes pour usurpation d’identité, vols d’adresses « e-mails », etc.
   C’est cela qui a motivé l’organisation de cette campagne de sensibilisation au profit de la jeunesse notamment les élèves en vue de les informer des effets de l'utilisation des TIC sur leur vie privée.
   Madame Marguerite Ouédraogo/Bonané, Présidente de la CIL dira à ce propos que « la jeunesse est aujourd’hui très avide de ces outils et s’expose trop souvent sans prendre les précautions nécessaires. Et cela se constate à travers la divulgation d’éléments d’information ou d’images compromettantes sur leur vie privée, etc. ».
   C’est pourquoi, dira Madame la Présidente, la CIL les accompagne dans leur éducation en leur inculquant quelques conseils pour un bon usage de ces réseaux, a-t-elle souligné. Il s’agit, a-t-elle ajouté, de leur montrer aussi que tout n’est pas mauvais sur Internet quand iles utilisé à bon escient.