Formation sur le RGPD

Ouagadougou a abrité les 10 et 11 juillet 2018 un séminaire international de formation des cadres des Autorités de Protection des Données Personnelles (APDP) sur le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).

 Cette grande rencontre des hauts responsables de la protection des données personnelles a été organisée par la Commission de l’Informatique et des Libertés. Elle a permis aux différents acteurs dudit domaine de partager leurs expériences et les meilleures pratiques en matière de contrôle des traitements de données et de gestion des plaintes.
 Il a été aussi question pour les participants de mieux s’outiller sur le Règlement Général européen sur la Protection des Données (RGPD) entré en vigueur depuis le 25 mai 2018. Pour ce faire, Emilie Brunet, experte de la Commission Nationale des Libertés/France, a fait une communication sur cette nouvelle règlementation européenne, notamment sur les principes de la RGPD, son implication extraterritoriale et son impact sur les économies africaines.
 À l’issue du séminaire, des recommandations ont été formulées, au nombre desquelles figurent l’élaboration d’un cadre juridique adapté à l’environnement africain, à l’image du RGPD.
 La Présidente de la CIL, Marguerite Ouédraogo/Bonané, a exprimé sa satisfaction quant à la qualité des échanges et du déroulement de ce séminaire. Une attestation de participation a été décernée à l’ensemble des participants.
Il faut noter que le ministre de la Justice et de la promotion civique, Gardes des sceaux était le patron dudit séminaire. Il a été représenté par son Directeur de Cabinet, Issa Fayama.