Célébration de la Journée internationale de la femme : la protection de la vie privée de la jeune fille et de la femme au menu

cil - actualité

Dans le cadre des activités marquant la journée internationale de la femme, la cellule genre de la CIL en collaboration avec le Ministre de la Femme, de la Solidarité Nationale et de la Famille, a tenu une conférence publique sur la protection des données à caractère personnel et de la vie privée des jeunes filles et des femmes à l’ère du numérique.
Cette conférence a regroupé une centaine de femmes des cellules genres des différents ministères et institutions ainsi que des associations de femmes de la commune de Ouagadougou. C’était le 10 mars 2016 dans la salle de conférences du Conseil régional du Centre sous le patronage de Madame le ministre de la Femme, de la Solidarité Nationale et de la Famille et la présidence de la présidente de la CIL.

« Savoir pour prévoir, afin de pouvoir », c’est sans nul doute à la lumière de cette citation de Auguste Comte que la cellule genre de la CIL a fait cadeau aux femmes d’une conférence au thème d’une actuelle acuité.
En effet, les femmes autrefois absentes du net, sont aujourd’hui en passe de corriger ce gap numérique à travers une participation active sur les réseaux sociaux.

L’objectif de la conférence organisée par la CIL est de permettre une prise de conscience des enjeux liés à la protection des données personnelles et de la vie privée sur la toile d’une part et d’autre part, de partager la sensibilisation avec les organisations faitières des femmes pour toucher le maximum de personnes.

Pour ce faire, trois communication ont permis de poser la base des discussions et échanges sur le thème du jour. Il s’agit du « Cadre normatif et institutionnel de la protection des données personnelles », de « la protection des données personnelles de la femme et de la jeune fille à l’ère du numérique : quels conseils pratiques ? » et enfin de « Genre et protection des données personnelles ».
A la suite des communications, des échanges féconds à en juger par le temps qu’ils ont duré, ont permis aux conférenciers et aux participants de clarifier certaines notions et concepts sur le genre, la protection des données personnelles et autres techniques de protection des données personnelles et vie privée sur la toile.

De l’ampleur de la mission de la CIL

Certains participants, au contact de la CIL pour la première fois ont relevé, l’importance d’une telle institution et l’urgence qu’elle avait à se faire connaitre davantage par des actions de sensibilisation.
En guise de réponse, les communicateurs, appuyés par le Secrétaire Général de la CIL, modérateur des échanges, ont relevé que la CIL est présente sur bien de fronts de sensibilisation pour la protection des données personnelles. Il s’agit, diront-t-ils de la campagne d’éducation au numérique au profit des élèves des lycées et collèges du Burkina ainsi que des séminaires thématiques avec toutes les catégories socioprofessionnelles réalisés dans les treize régions pays.