Journée internationale de protection des données personnelles : La CIL en campagne à Kolog-naaba

cil - actualité

Le 28 janvier 2016, la Commission de l’Informatique et des Libertés a célébré à l’instar des autorités sœurs de protection de la vie privée du monde entier, la journée internationale de protection des données personnelles et de la vie privée.

Au menu des activités programmées : la diffusion du 18 janvier au 19 février 2016 sur les chaines de télévisions publique et privée en l’occurrence la TNB et BF1, de microprogrammes de sensibilisation sur la protection des données personnelles et une campagne d’éducation au numérique organisée les 28 et 29 janvier 2016 au profit du Collège des jeunes filles notre Dame de Kolog-Naaba.

Saisissant l’opportunité de la célébration du 60e anniversaire du Collège notre Dame de Kolog-Naaba, un collège dédié spécialement aux filles, la Commission de l’Informatique et des Libertés est allée apporter sa contribution à la réussite des festivités en prêchant la prudence dans l’utilisation des technologies de l’information et de la communication.

Pendant deux jours, la CIL a expliqué aux élèves dans un langage qui leur est accessible, ses missions ainsi que les mesures et précautions utiles pour mieux profiter des avantages de la toile sans exposer ses données personnelles ni sa vie privée.

L’on peut noter que la campagne d’éducation au numérique a déjà touché depuis son démarrage en 2014 plusieurs lycées et collèges des villes de Ouagadougou, Bobo Dioulasso, Koudougou, Tenkodogo, Ouahigouya et Po. Elle prévoit couvrir d’autres villes du Burkina.

Quel sens donner à la célébration de cette journée ?

En réponse à la question d’un journaliste, la présidente de la CIL, Marguerite OUEDRAOGO/BONANE dira que la protection des données personnelles et de la vie privée relève aujourd’hui du vécu quotidien des burkinabè et l’institution qu’elle dirige doit faire face à un besoin de sensibilisation qui l’amène à adapter sa stratégie en fonction des cibles à atteindre.

Le sens de la journée internationale réside davantage dans une action concertée entre citoyens conscients des enjeux actuels de la protection de données personnelles face à la montée de la cybercriminalité et une institution telle la CIL forte des acquis qu’elle engrange année après année. 

Quels sont les cibles de la CIL en matière de sensibilisation ?

Pour la campagne d’éducation au numérique, les élèves constituent la principale cible de sensibilisation. Ce choix s’explique par le fait que la jeunesse est porteuse de changement.

Il ya le fait aussi que les jeunes constituent une cible privilégiée des cybercriminels qui voient dans leur ouverture aux TIC, une passerelle pour toutes sortes d’abus.

Cependant tous les citoyens constituent une cible de sensibilisation pour la protection des données personnelles parce que la loi 010/AN du 20 avril 2004 leur confère le droit à une vie privée protégée. L’action de la CIL s’adresse à tous les responsables de traitement de données personnelles des administrations publiques ou privées ainsi que des collectivités territoriales. C’est pourquoi des séminaires, ateliers de réflexions et des missions de contrôle touchent tous les secteurs d’activités au Burkina.